Dichos y refranes



Les proverbes de la Lettre Sépharade

Quien tùvo pan, murió , quien tùvo luz, bivió .

Qui n'a que le pain, meurt. Qui a la lumière, vit.

El que no se consciente no viene de gente.

Qui à l'offense ne réagit pas, en société ne va pas.

Caminando y favlando.

Qui vivra, verra...

Cada uno saluda con su tchapeo.

Chacun salue avec son propre chapeau.

La palavra en su ora es de oro.

La parole en son heure est d'or.

Si quieres bivir sano, faste viejo temprano.

Si tu veux vivre serein, fais-toi vieux de bonne heure.

Todos son samarron, los erremos pelos embarrasan.

Chacun est fourreur, mais les poils sont bien embarrassants..

De los mios quiero dizir, ma no quiero sintir.

Des miens je veux bien parler, mais ne veux pas entendre.

... Alechate del reynado !

Eloigne-toi du pouvoir. (Pour vivre heureux, vivons cachés)

Faze el bien... no mires à quien.

Fais le bien sans regarder à qui tu le fais.

En este mundo todo djusto no ay.

La perfection n'est pas de ce monde.

Amostrate komo amigo en la ora mala.

Prouve ton amitié dans les heures difficiles.

Dinguno nase ambezado.

Personne ne naît instruit.

Kon les anyos viene el sehel.

La sagesse vient avec l'âge.


A lo ke puedes solo, no asperes de otros .

Si tu le peux seul, n'attends rien des autres.

Dar es onor, demandar es dolor.

Donner est un honneur, demander est une douleur.

Ken muntcho (f)avla muntcho yerra.

Qui parle trop, souvent se trompe.

Mas vale buena fama ke sako de plata .

Mieux vaut bonne renommée que ceinture dorée.

Toma fama buena y etchate a durmir.

Assure-toi d'une bonne réputation et dors tranquille.

Adjuntate con un bueno y tu seras une de eyos.

Rapproche-toi d'un sage et tu deviendras l'un d'eux.

Karas vemos, korasones no konosemos.

On voit les visages, on ne connaît pas les cœurs.

El ke tyene amigos, es riko.

Riche est celui qui a des amis.

Tù, aze lo ke tienes de azer, presto o tadre te van a rekonoser.

Fais ce que tu dois. Un jour ou l'autre on te reconnaîtra.

Ni palavra ni pyedrada no tornan atras.

Paroles ni jets de pierres ne reviennent en arrière.

Entre dizir i azer ay un mundo.

Entre dire et faire, il y a un monde.

Lo keres konoser ? Dale poder.

Tu veux le connaître ? Donne-lui du pouvoir.

No ay ombre sin solombra.

Il n'y a pas d'homme sans ombre.

Kon una pyedra, no muele el molino.

Avec une (seule) pierre, le moulin ne peut moudre.

En lo ke estamos, bendizimos.

Bénissons notre sort.

No kreyes antis ki veyes.

Ne crois que ce que tu vois.


El ombre atrivido puede (f)azer todo ; el espantozo, nada.

L'homme hardi peut tout réussir. Le peureux, rien.

Yoran el viejo por onor i el mansevo por dolor.

On pleure le vieillard par honneur et le jeune homme par douleur.

El meoyo del savyo se vazya, i el del bovo ne se intche.

La cervelle du savant se vide, et celle du niais ne se remplit pas.

El ke byen pensa, byen alkansa.

Celui qui pense bien, réussit bien.

Kada uno es haham de su ofisyo.

Chacun est rabbin dans son propre domaine.

Una puérta si sara, sjen si àvrin. [graphie de Sarajevo]

Une porte se ferme, et cent s'ouvrent.

Lu prestu i lu buenu nunka huerun amigus. [graphie de Sarajevo]

Le vite et le bien jamais ne furent amis.

Mal di todus es medyu mal. [graphie de Sarajevo]

Mal général est moindre mal.

Kyen kyere lo muntcho, pyedre lo poko i lo muntcho

Celui qui demande trop n'obtient ni peu ni beaucoup.

Ensembra palos par que te aharvan.

Plante des verges pour te faire battre.

Solombra de ombre, solombra de leon

Ombre de l'homme, ombre du lion.

Al ke madruga, el Dyo le ayuda.

Dieu aide celui qui se lève tôt.

El ke se aharva kon sus manos, no yora.

Celui qui se bat lui-même n'a pas à pleurer.

La ovra alava al maestro.

L'oeuvre célèbre l'auteur.

 
























Berta Bienvenida Aguado - BEJA



Traduction des expressions sur le meoyo (Isacco Hazan)

Meoyo caldudo
(Littéralement cervelle liquide)
Avoir l'esprit en déliquescence.

Meoyo : con cucharica no sé escudia!
On ne peut servir l'intelligence avec une petite
cuillère / En rajouter un petit peu par çi un petit peu
par là.

Meoyo crudo
(Littéralement cervelle crue) Esprit sans finesse.

Loco con meoyo
Un fou mais un fou intelligent.

Ya boló el meoyo
Ma mémoire s'est envolée
.

Todo tyene , el meoyo le falta
Il a toutes les qualités, mais la sagesse lui
manque.

Si me vó al meoyo tuyo, me comen los perros
Si je fais ce que tu me conseilles les chiens
me mangeront.
Action dangereuse pour celui qui l'accomplit.

Pedrer el meoyo

Perdre la mémoire.

No tyene sal en la meoyera
Littéralement il n'a pas de sel dans le crâne
On pourrait dire : Il a un grain il n'a pas un
grain de jugeote.



Proverbes transmis par Françoise Apiou
venant de sa tante Louisa Sarota de Smyrne.
 
Quen da i toma sale corcova.
Qui donne et reprend, aura une bosse.
 
Quen touerto nace nunca se enderecha.
Qui nait tordu ne se redresse jamais.
 
Engagna bovos !
Attrape nigaud !
 
Vites al gato ni preto, ni blanco.
Tu as vu le chat ni blanc, ni noir.
 
Se alevantan los pepinos para ahavar a los bohehavanes.
Les concombres se sont levés pour battre les jardiniers.
 
Ken bien se kere en poco lugar kave.
Quand on s'aime on tient dans un petit espace.
 
Aharvar i maldisir.
Battre et moudre.
 
Quen mete cara toma marido.
Qui a du culot trouve un mari.
 
Lo que sovra del ladron se lo yeva el endivino.
Ce qui reste du voleur, c'est le sorcier qui le prend.
 
 
 
 

 
Comments